Baltic Sea Rally - C'est parti!

Au-delà de barbecue

Baltic Sea Rally Report - Part 1

Nous sommes encore bien occupés les derniers jours avant le rallye : Oliver travaille sur un roadshow pour un fabricant de voitures du Sud de l’Allemagne et Heiko organise son déménagement professionnel dans la région de la Ruhr. Quoi qu’il en soit, la voiture est chargée la nuit avant le rallye, les achats sont répartis de manière chaotique dans l’habitacle et la nouvelle batterie est pour l’instant emballée dans le véhicule. Nous quittons Braunschweig à 6 h samedi matin et prenons la direction de Hambourg ; nous allons rapidement chercher nos tablettes sponsorisées (dotées de fixations universelles) chez le sympathique Chef von Reboon, nous retirons nos visas pour la Russie chez le responsable de la bureaucratie locale et nous rendons ensuite au marché aux poissons de Hambourg, où nous attendent de nombreuses autres équipes dans l’agitation ambiante.


Dans un premier temps, nous ignorons toutes les invitations à nous inscrire pour apporter la touche finale à notre voiture : en deux temps trois mouvements, nous collons les autocollants de tous nos sponsors sur le véhicule. Le résultat est convaincant, nous avons maintenant une caisse à savon de rallye. Après l’accueil, la distribution des plans de route et la rencontre des premières équipes, nous démarrons immédiatement. Toutes les équipes quittent le marché aux poissons en une seule file et se préparent au long voyage le long de la mer Baltique. Comme nous sommes l’une des dernières équipes à démarrer, nous en profitons pour admirer tous les véhicules : nous y voyons d’anciennes ambulances, des voitures de pompiers, des véhicules militaires, une Trabant, un corbillard et de très jolis anciens camping-cars.

Une fois que l’on nous demande de nous insérer dans la file, nous sommes confrontés à la première difficulté technique : notre MB100 refuse de démarrer.  Pris de panique, 7 ans d’études d’ingénieur partent en fumée et nous ouvrons immédiatement le coffre, branchons l’ancien câble d’alimentation sur la batterie neuve à haute performance de Moll, réussissons à démarrer le véhicule et rejoignons le tour. Comme nous pouvons encore emprunter les autoroutes le premier jour, nous fonçons à travers le Danemark à 100 km/h pour rejoindre la Suède.

En route, nous nous arrêtons pour visiter Copenhague et nous lions d’amitié avec la police locale, qui semblait d’abord nous prendre pour une véritable menace à l’ordre public. Mais dans le nord, rien n’est un problème, tout le monde est sympathique, détendu et tous les hommes portent des barbes hirsutes amusantes. Fatigués, la première nuit nous faisons du camping sauvage dans la région paisible du Sud de la Suède. Nous en profitons également pour accomplir la première tâche du plan de route : nous couronnons notre reine viking avec du sable danois, du bois suédois, de l’eau de la mer Baltique et la portons autour d’un cercle de pierres mystérieux, (l’équivalent du petit frère de Stonehenge). Après avoir pris la photo de rigueur et les réalisé les vidéos, nous mettons le cap sur le nord, vers Örebro.

De nouveau, nous souhaitons remercier du fond du cœur Barbecook, Klarstein, Auna, Moll, Fritz Berger, KAW Kraftfahrzeugtechnik, Reise-KnowHow, les Car Doctors, LiquiMoly, Reboon, Audiovox, Brennraum Automobillegenden, Suck Milchshake Co, Markus Kietzmann et tous ceux qui ont misé sur nous, ainsi que Motorvision TV, qui filment le voyage avec nous.

0 Save to Mybarbecook
BORN FROM STEEL, RAISED BY MEN